Collaborateurs

Myriam Dupuis

Derrière les pseudonymes Myriam Dupuis et Annie Gendron se cachent deux fonctionnaires bardées de diplômes. Elles ont chacune suffisamment d’expérience dans la fonction publique pour avoir gouté aux délices de sa complexité. Convaincues de la pertinence de leur travail, elles ne peuvent toutefois pas signer cet article de leur vrai nom, leurs supérieurs hiérarchiques ayant refusé qu’elles le publient. Au nom de l’obligation de discrétion, il n’est pas permis de critiquer son employeur.

Collaborateurs

Afficher tout +

Du même auteur

Categorie

Érotiser l’État

Comment remettre un peu de piquant dans la relation, étiolée au fil des décennies, entre l'État, ses fonctionnaires et ses citoyens?

Categorie

Érotiser l’État

Comment remettre un peu de piquant dans la relation, étiolée au fil des décennies, entre l'État, ses fonctionnaires et ses citoyens?