Collaborateurs

Valérie Amiraux

Valérie Amiraux est professeure de sociologie à l’Université de Montréal, en détachement de son poste de chargée de recherche au CNRS (valerieamiraux.com). Elle a travaillé sur le pluralisme religieux, les relations entre minorités musulmanes et sociétés européennes et québécoises, l’islamophobie et les discriminations basées sur la religion. Depuis 2010, elle dirige une équipe de recherche qui développe une approche théorique et ethnographique concernant l’articulation entre pluralisme et radicalisation. Parmi ses publications, on trouve «Visibility, Transparency and Gossip: How Did the Religion of Some (Muslims) Become the Public Concern of Others?», dans Critical Research on Religion (2016, vol. 4, no 1, p. 37-56); avec Francis Desharnais, Salomé et les hommes en noir (Bayard Canada, 2015); avec David Koussens (dir.), Trajectoires de la neutralité (Presses de l’Université de Montréal, 2014).

Web: http://valerieamiraux.com

Collaborateurs

Afficher tout +

Du même auteur

Categorie

Dossier Croire

Comment garder foi en la politique, en 2017? Comment rester convaincus que les choses peuvent être faites autrement? Comment croire en l’amour, malgré tout? Comment continuer à imaginer l’avenir, jour après jour? Voici quelques unes des nombreuses questions que nous soulevons dans ce dossier thématique de 50 pages.

Categorie

Un lexique des croyances

Le terrain des croyances en est un miné—de stéréotypes, de jugements de valeur, de termes trop réducteurs ou trop malléables. Puisant dans la philosophie, la sociologie, la théologie, l'histoire ou la neurobiologie, nous proposons ici une boite à outils sémantique, réunissant des termes, qui, selon nous, offrent un éclairage intéressant pour penser la croyance.

Categorie

Dossier Croire

Comment garder foi en la politique, en 2017? Comment rester convaincus que les choses peuvent être faites autrement? Comment croire en l’amour, malgré tout? Comment continuer à imaginer l’avenir, jour après jour? Voici quelques unes des nombreuses questions que nous soulevons dans ce dossier thématique de 50 pages.