Magazine / Nouveau Projet 01 / Capitalisme

L’art du décloisonnement à l’ère du projet

Dans le monde du travail, les barrières traditionnelles tombent une à une: hiérarchie, disciplines, lieux et temps de travail... Ce décloisonnement fait éclater plusieurs pratiques anciennes, non sans créer son lot de tourments et d’angoisses. Comment aborder les profondes mutations du travail au 21e siècle?

Patrice Létourneau Nouveau Projet 01

L’art du décloisonnement à l’ère du projet

Dans le monde du travail, les barrières traditionnelles tombent une à une: hiérarchie, disciplines, lieux et temps de travail... Ce décloisonnement fait éclater plusieurs pratiques anciennes, non sans créer son lot de tourments et d’angoisses. Comment aborder les profondes mutations du travail au 21e siècle?

Extrait

Albert Camus, constatant les chocs culturels de son temps, concluait qu’en dépit de tout, «cette époque est la nôtre et nous ne pouvons vivre en nous haïssant». Il y a lieu d’adopter une attitude similaire envers l’époque qui est la nôtre. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il faille accepter tout ce que le nouvel esprit du capitalisme mettra sur notre route. Dans ce nouveau contexte du travail au 21e siècle, décloisonné mais aussi mobile et morcelé, il reste à voir si peuvent se développer de nouvelles alliances pour défendre les intérêts et la qualité de vie des travailleurs, y compris les travailleurs autonomes. Une nouvelle solidarité peut-elle se développer dans un tel contexte d’individualisation du travail? Les syndicats peuvent-ils s’ajuster à ce contexte? Les ordres professionnels peuvent-ils y tenir un rôle? Installés confortablement dans notre cocon d’individualisation professionnelle, serons-nous assez solidaires pour viser le bien commun? Il reste à voir, autrement dit, si nos projets seront autre chose que personnels. — Fin de l'extrait

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 12

Catégories

Afficher tout +