Magazine / Nouveau Projet 12 / Dossier (S')informer

La trahison de l’information

Comment le théâtre documentaire peut nous renseigner sur la société d’une manière un peu plus libre, un peu plus vraie.

Annabel Soutar Nouveau Projet 12

La trahison de l’information

Le théâtre documentaire. Les notions de confiance, d’identité et d’autorité. L’absence de certitude et ses aspects positifs. Les avantages des rencontres en personne.

Extrait

Lorsque j’écris une pièce, je suis transparente et j’assume pleinement mon rôle de narratrice. Je rappelle mon identité au public, pour qu’il puisse décider lui-même s’il peut me faire confiance, ou comment il veut faire confiance à ma façon de raconter l’histoire qu’il va découvrir. Je lui révèle mes partis pris et mes défauts en tant que témoin de la réalité, pour qu’il puisse prendre conscience des siens. Je le fais, car je crois que pour intégrer l’information, il faut évacuer la pression liée à la volonté d’y parvenir parfaitement. (S’)informer est une activité humaine, et par conséquent, délicieusement approximative. — Fin de l'extrait

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 12

Catégories

Afficher tout +