Suppléments

Nos Signets

Semaine du 8 mai 2017.

Nos Signets

Des catalogues d’exposition gratuits aux amours qui changent (ou pas), six choses qui ont retenu notre attention cette semaine. 

Bonne lecture,  

— 

Art

Le Guggenheim de New York vient de rendre disponible en téléchargement gratuit plus de 200 livres d’art contemporain et une soixantaine de catalogues de sa collection privée. Une occasion de se faire un petit cours d’histoire de l’art personnalisé, à travail des documents portant sur le travail des Kandinsky, Rothko et autres Frank Lloyd Wright, l’architecte ayant conçu ce musée iconique.

Lien (en)

— 

Bibliothèques

À quoi servent réellement les petites bibliothèques en libre-service disposées un peu partout dans les villes de plus de 70 pays dans le monde? Quelques bibliothécaires osent critiquer le mouvement Little Free Library, né en 2009. Selon les analyses, le réseau fleurit surtout dans les quartiers favorisés, blancs et éduqués et révèle une initiative davantage motivée «par le désir de montrer sa passion pour les livres et l’éducation qu’une envie sincère d’aider de manière significative la communauté», est-il écrit dans cet article de City Lab

Lien (en)

— 

L’initiative de la semaine

Chaque semaine, nous vous présenterons désormais un projet enthousiasmant pour tous ceux qui ressentent le besoin d’agir sans trop savoir où porter leur énergie. Aujourd’hui: 375 000 arbres, un projet de plantation massive dans la région du Grand Montréal. L’objectif? Créer une ceinture verte pour enrayer la disparition massive des milieux humides et forestiers de la région, et se doter d’une planification à l’échelle de l’écosystème. Comment y contribuer? En finançant la plantation d’un arbre ou encore en soumettant un projet de plantation. Les projets retenus par le comité scientifique sont subventionnés à hauteur de 7$ par arbre.

Lien (fr)

— 

Complexité

Un essai fascinant sur l’incapacité du cerveau humain à comprendre que la complexité du monde le dépasse.

Lien (en)

— 

Amours

Est-ce la fin du prince charmant? Selon cet article du Temps, les 18-22 ans l’auraient bel et bien enterré. «Cette génération est entrée dans l’ère de la maturité amoureuse. […] Grâce à une vie sexuelle plus précoce, ils sont moins aveuglés par le mythe de la passion, si destructeur. Le réalisme amoureux a du bon s’il consiste à faire le deuil du rêve de relation fusionnelle, en réalisant que l’autre ne nous doit pas tout.» Mais ce nouveau réalisme ne protège pas des peines d’amour.

Lien (fr)

— 

Mamans

Les photos de nos mères, prises avant que la maternité transforme leur vie, sont toujours intrigantes, chargées du mythe d’une vie passée qui nous est complètement étrangère. Parce si ses traits, son sourire et sa posture nous semblent familiers, la femme dans l’image, n’est pas celle que l’on a connue.

Lien (en)

— 

Avec la collaboration d’Émilie Folie-Boivin et Judith Oliver. Vous avez une «initiative de la semaine» ou un Signet à nous suggérer? redaction@atelier10.ca

— 
Pour recevoir cette rétrospective chaque dimanche par courriel: http://eepurl.com/bCQ8oL

 

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 11

Catégories

Afficher tout +