Suppléments

Nos Signets

Semaine du 12 juin 2017.

Nos Signets

Du phénomène de «grandiloquence morale» à la seconde vie des bagages non réclamés à l’aéroport, six choses qui ont retenu notre attention, cette semaine.

Bonne lecture

Venezuela

Manque de nourriture, soins médicaux déficients et un gouvernement qui réprimande violemment les opposants, le Venezuela n’est plus l’ombre de ce qu’il a été. Dans ce long reportage, The Globe and Mail nous fait voir la vie de l’intérieur, et le poids qui pèse particulièrement sur les femmes. La contraception devenue hors de prix ou de portée, celles-ci tombent enceintes et doivent s’occuper, souvent seules, du bébé. Faute d’accès à un suivi médical, de médicaments et même à une césarienne, elles meurent de plus en plus en couche, devant des médecins impuissants, devenus accompagnants vers la mort plutôt que sauveurs de vies.

Lien (en)

Phénomène

La grandiloquence morale, ou les effets pervers de l’indignation vertueuse, dans Slate.fr

Lien (fr)

L’initiative de la semaine

Chaque mercredi, nous vous présentons un projet enthousiasmant pour tous ceux qui ressentent le besoin d’agir sans trop savoir où porter leur énergie. Cette semaine: Gioia, une initiative de la docteure en soins psychiatriques et palliatifs Marie Josée Dubois. L’objectif: mettre sur pied un centre de jour en pleine nature pour offrir répit et joie à des enfants, ados et jeunes adultes atteints de maladies graves ou incurables. Le projet inclut—entre autres choses—un pavillon d’art, un espace dédié aux sciences, une salle de yoga, une unité de soins palliatifs, et un ensemble de chalets qui permettront aux familles de venir séjourner avec leurs enfants. Comment y contribuer: par un don, en devenant bénévole ou en aidant l’organisme à se trouver un terrain en Estrie ou en Montérégie.

Lien (fr)

Rencontre

«Plus on monte socialement, plus la timidité se fait rare. Elle est considérée comme un trait naturel chez les pauvres et comme une marque de faiblesse chez les riches», diagnostique Virginie Despentes dans cette entrevue passionnante. La romancière y balaye un large panel de sujets, allant de la place des femmes aux contradictions de notre 21e siècle.

Lien (fr)

Objets perdus

La seconde vie des bagages non réclamés à l’aéroport.

Lien (en)

Lire, le coeur brisé

Vers quel type de lectures d’été devraient se tourner les coeurs brisés? La blogueuse de Le Temps, Emmanuelle Fournier-Lorentz, a des suggestions. «La tristesse n’a rien d’unique, de spécial. Moi non plus. Ce que je ressens, des tonnes de gens le ressentent—et ça, ce sont les livres qui me l’ont fait comprendre.»

Lien (fr)

Avec la collaboration d’Émilie Folie-Boivin et Judith Oliver. Vous avez une «initiative de la semaine» ou un Signet à nous suggérer?  redaction@atelier10.ca

— 

Pour recevoir cette rétrospective chaque dimanche par courriel: http://eepurl.com/bCQ8oL

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 11

Catégories

Afficher tout +