Suppléments

Nouveau Projet Audio, novembre 2016: Document 10

Et si nous avions oublié les vertus de l’oubli? L’internet transforme profondément notre rapport à la mémoire, aux traces que nous laissons, à notre histoire individuelle et collective. Il sera question de ces mutations dans cet épisode de Nouveau Projet Audio, consacré à l’essai de Rafaële Germain, Un présent infini.

Nouveau Projet Audio, novembre 2016: Document 10

Scénariste et auteure de talent, Rafaële Germain a vu son père Georges-Hébert Germain perdre progressivement la mémoire à la fin de sa vie. Cette épreuve personnelle lui a inspiré Un présent infini. Notes sur la mémoire et l’oubli, dixième essai de notre collection Documents, dont il est question dans cet épisode de Nouveau Projet Audio

L’histoire de l’humanité, jusqu’à très récemment, a été une vaste entreprise d’archivage—une lutte contre la faillibilité de la mémoire humaine et les mâchoires oblitératrices de l’Histoire. 

Or, depuis quelques décennies, nous nous sommes dotés de technologies nous permettant de ne plus jamais oublier, voire de ne plus pouvoir oublier.


Il y a de quoi se réjouir et c’est bien ce que nous faisons, en nous rendant plus inoubliables que jamais sur les réseaux sociaux et dans nos vies quotidiennes de plus en plus numérisées. Pourtant notre mémoire collective semble de plus en plus dispersée, de moins en moins enracinée.


Et si nous avions perdu quelque chose en route?

Une réalisation d’Antoine Bédard, avec l’aide précieuse de Rafaële Germain.

Abonnez-vous sur Soundcloud ou Itunes pour ne manquer aucun épisode!

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 13

Catégories

Afficher tout +