Collaborateurs

Marie-Claude Élie-Morin

Marie-Claude Élie-Morin

Marie-Claude Élie-Morin est journaliste indépendante, scénariste en documentaire et auteure de l’essai «La dictature du bonheur» (VLB éditeur).

Collaborateurs

Afficher tout +

Du même auteur

Categorie

Dix façons de repenser la production de nos aliments

Roméo Bouchard, ex-agriculteur biologique et fondateur de l’Union paysanne, propose dix façons d’amorcer le changement, ici et maintenant.

Categorie

Dix clés pour une désobéissance civile réussie

Lisa Fithian, habituée des mouvements de contestation et de désobéissance civile, partage avec nous sa grande expérience.

Categorie

Réparer notre rapport au deuil

Pour Megan Devine, psychotérapeuthe de formation, le choc de la mort accidentelle de son conjoint a été incroyablement brutal. «Je savais que la mort était un sujet tabou, mais je n’avais jamais réalisé à quel point ce tabou ostracisait les personnes en deuil», raconte-t-elle. Commence alors ce combat, qu’elle appelle la révolution du deuil, et qu’elle mène encore aujourd’hui afin de transformer nos attitudes tant sur le plan interpersonnel que du point de vue collectif.

Categorie

Sept étapes pour survivre au trop-plein d'information

À l’heure actuelle, nous sommes exposés à l’équivalent de 34 gigaoctets de données par jour—c’est cinq fois plus qu’en 1986. Comme nos neurones ne peuvent analyser que 120 bits par seconde (ce qui revient à écouter deux personnes parler en même temps), nous distinguons de moins en moins bien le futile de l’utile. Tout ce travail cérébral nous laisse fatigués et distraits, plus prompts à perdre nos clés, à oublier un mot de passe, à rater un rendez-vous ou à vivre l'épuisement professionnel. Daniel J. Levitin est professeur en neurosciences du comportement à l’Université McGill. Dans The Organized Mind, il se penche sur les manières dont le cerveau humain a appris à traiter et à organiser l’information. Tenter d’entrainer notre paresseuse matière grise à mieux répondre au déluge de données ne sert à rien, affirme-t-il. Il est préférable d’adapter notre environnement extérieur pour profiter davantage de ce que notre cerveau fait déjà très bien. Résumé.

Categorie

Sortir de nos cubicules pour être plus heureux au travail

Si vous avez déjà oeuvré dans un bureau, il y a fort à parier que votre espace de travail se trouvait dans un cubicule, comme c’est le cas pour la majorité des Nord-Américains. Le journaliste new-yorkais Nikil Saval retrace les origines de ce symbole moderne dans Cubed: A Secret History of the Workplace. Il propose cinq façons d’en sortir.

Categorie

Huit conseils pour anéantir le pouvoir des trolls

Huit conseils de spécialistes pour combattre intelligemment les commentateurs haineux sur l'internet―les fameux «trolls».