Magazine / Nouveau Projet 01 / Éducation

Anti-mode d’emploi pour géniteurs souffrant du syndrome de la performance

Le parent du 21e siècle angoisse, rumine et se tourmente: comment favoriser le plein développement de son enfant chéri? C’est la faute de la science, nous dit Caroline Allard. Mais il est grand temps qu’on cesse de se prendre pour des imbéciles.

Caroline Allard Nouveau Projet 01

Anti-mode d’emploi pour géniteurs souffrant du syndrome de la performance

Le parent du 21e siècle angoisse, rumine et se tourmente: comment favoriser le plein développement de son enfant chéri? C’est la faute de la science, nous dit Caroline Allard. Mais il est grand temps qu’on cesse de se prendre pour des imbéciles.

Extrait

On était bien moins stressés, avant. Avant les Lumières, surtout, quand les enfants étaient encore considérés comme de petits adultes un peu maladroits dont il fallait simplement attendre qu’ils aient suffisamment grandi pour pouvoir enfin les envoyer aux champs. Mais voici qu’en 1762, dans l’Émile, Jean-Jacques Rousseau déclare que «le petit d’homme n’est pas simplement un petit homme». Dans les chaumières, la confusion est totale. Si l’enfant n’est pas seulement une créature en attente d’arriver à l’âge adulte, que peut-il bien être? Dans le doute, on envoya encore les bambins aux champs pendant quelques centaines d’années. Mais la remarque de Rousseau avait troublé la quiétude ambiante. Sans le savoir, Jean-Jacques avait mis la table pour la création d’un domaine d’expertise qui allait transformer ma maternité du 21e siècle en cauchemar: la psychologie du développement, ou l’étude scientifique du cheminement d’apprentissage de l’enfant. — Fin de l'extrait

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 15

Catégories

Afficher tout +