Magazine / Nouveau Projet 01 / Amour

De l’ampleur de nos échecs amoureux

Et si la cause de notre incapacité chronique à aimer correctement se trouvait quelque part entre Le petit chaperon rouge et nos égos surdimensionnés?

Monia Chokri Nouveau Projet 01

De l’ampleur de nos échecs amoureux

Considérés dans ce texte: l’influence des contes de fées sur l’imaginaire amoureux. Le romantisme. La nature de l’amour entre deux adultes. Roy Dupuis en tant qu’Ulysse moderne. Simone de Beauvoir et les jeux éducatifs unisexes. Saint Augustin. L’épineuse question de la fidélité. Les pratiques sexuelles des anciens Égyptiens. La révolution féministe. La possibilité que l’amour, ce soit surfait.

Extrait

Je suis née en 1982, en Occident, de l’amour profond de parents qui m’ont donné toutes les clés pour affronter le monde. Non seulement je n’ai manqué de rien, j’ai même eu plus que ce que je désirais vraiment. J’ai été adorée, chérie, valorisée. Je n’ai pas eu à partager l’espace et l’attention avec quatre, cinq, huit frères et soeurs. Pourtant, une chose m’échappe: je ne sais pas aimer correctement. J’ai le sentiment constant de rater la recette qu’on m’a transmise. Comme si cette dernière avait toujours un goût plus délicat en tant que concept qu’au contact de la réalité. — Fin de l'extrait

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 20

Catégories

Afficher tout +

À lire aussi

Aucun article