Magazine / Nouveau Projet 01 / Philosophie

S’engager malgré le doute

Pour la grande majorité d’entre nous, l’idée d’adopter un système de croyances et de valeurs complet et définif n’est guère envisageable. Mais comment alors arriver à définir ce qu’est une vie bonne? Comment départager l’essentiel de l’accessoire et mener une vie véritablement satisfaisante? Comment s’engager, donc, malgré l’incertitude qui plane autour de nos choix existentiels?

Jocelyn Maclure Nouveau Projet 01

S’engager malgré le doute

Pour la grande majorité d’entre nous, l’idée d’adopter un système de croyances et de valeurs complet et définif n’est guère envisageable. Mais comment alors arriver à définir ce qu’est une vie bonne? Comment départager l’essentiel de l’accessoire et mener une vie véritablement satisfaisante? Comment s’engager, donc, malgré l’incertitude qui plane autour de nos choix existentiels?

Extrait

Faire remarquer qu’il est singulièrement compliqué de donner un sens à sa vie au début du 21e  siècle n’est pas une grande nouvelle. «Crise de sens», «érosion des valeurs», «perte des repères», «désenchantement du monde» sont des slogans qui reviennent constamment pour décrire la condition morale et spirituelle de notre époque. La célèbre parabole nietzschéenne du fou qui accourt sur la place publique et scande «Dieu est mort!» est même passée du côté de la culture populaire. Dans un épisode justement célèbre des Sopranos, Anthony Jr apprend nonchalamment à son père que, de toute façon, «Dieu est mort». «Qui t’a dit ça?», lui répond son père, inquiet et irrité. «Nitch», répond-il, en regardant par la fenêtre du VUS. Ce que l’on décrit habituellement comme le «désenchantement du monde», dans la foulée du sociologue allemand Max Weber, est le processus en vertu duquel les explications religieuses ou surnaturelles du monde et de l’existence humaine ont perdu, pour plusieurs, une bonne dose de crédibilité. La «magie» ou l’«enchantement» auraient été expulsés de la vision du monde des Modernes, principalement par l’extraordinaire capacité descriptive et prédictive des sciences naturelles. La religion, ce faisant, ne peut plus agir à titre de vision du monde commune et de fondement de la vie collective. — Fin de l'extrait

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 16

Catégories

Afficher tout +