Magazine / Nouveau Projet 09 / Portrait

Ceci n'est pas une catastrophe naturelle

Retour sur le déluge de 1996 au Saguenay par le biais d’un pimpant retraité qui a mené bataille contre Abitibi-Consolidated: Paul-Étienne Gilbert.

Geneviève Pettersen Nouveau Projet 09

Ceci n'est pas une catastrophe naturelle

Retour sur le déluge de 1996 au Saguenay par le biais d’un pimpant retraité qui a mené bataille contre Abitibi-Consolidated: Paul-Étienne Gilbert. Extrait: Le 19 juillet 1996, il a plu sans discontinuer sur le Saguenay—Lac-Saint-Jean. Tellement qu’on s’est demandé si c’était la fin du monde. Paul-Étienne Gilbert, un retraité qui allait bientôt devenir le président du comité des sinistrés, magasinait avec sa femme à Place du Royaume lorsque la pluie a commencé. Quand il est sorti du centre d’achats, il a commencé à s’inquiéter. Il a trouvé qu’il mouillait pas normal. C’est la première affaire qu’il m’a dite lorsque je lui ai téléphoné, près de 20 après la catastrophe.

Extrait

Considéré dans ce texte: Chicoutimi sous les eaux. La rivière Ha! Ha!, la rivière à Mars et les maisons en papier mâché. Ce que ça fait de s’attaquer à la plus grosse compagnie du Saguenay. Le silence, quand on entre dans un café bondé d’ennemis. — Fin de l'extrait

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 15

Catégories

Afficher tout +