Magazine / Nouveau Projet 11 / La visualisation des données

La féminisation des professions médicales

En médecine, contrairement à d’autres milieux de travail, la parité hommes-femmes est presque atteinte. Sur les quelque 20 000 praticiens québécois, 53% sont des hommes et 47%, des femmes, selon l’Institut canadien d’information sur la santé. Mais comme le démontre notre visualisation de données, la route a été longue.

Jean-Hugues Roy Nouveau Projet 11

La féminisation des professions médicales

Visualisation des données sur la progressive féminisation des professions médicales, de 1930 à nos jours.

Extrait

En 1993, dans une «radiographie» du métier intitulée Profession: médecin (Boréal), je racontais que la féminisation du corps médical se mesurait aux photos des étudiants en médecine accrochées au mur de l’hôpital St. Mary’s. Sur les premières, datant des années 1930, on ne voyait que des hommes. Progressivement, des femmes apparaissent, çà et là. Dans les années 1980, on semblait atteindre la parité, puis, une décennie plus tard, on trouvait une majorité d’étudiantes. J’ai compilé les données du Collège des médecins pour suivre cette évolution année après année, entre 1930 et 2016. — Fin de l'extrait

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 14

Catégories

Afficher tout +

À lire aussi

Aucun article