Magazine / Nouveau Projet 13 / Dossier la qualité de vie

Qualité de vie MD

«Le produit intérieur brut mesure tout, sauf ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue», disait Robert Kennedy, quelques semaines avant sa mort en 1968. Apparu la décennie suivante, le concept de qualité de vie devait offrir une alternative au discours économique. Est-ce vraiment le cas?

Alain Deneault Nouveau Projet 13

Qualité de vie MD

Considéré dans cet essai sur les classements internationaux de la qualité de vie: La soif de chiffres de la science économique. Topito et les images d’Épinal. Deloitte, Rockefeller et Yvon Deschamps. La gouvernance et l’infantilisme. Le caractère fictionnel des données. Le PIB. Le bonheur de consommer.

Extrait

Quand, de gauche à droite, un écologiste en vogue comme Aymeric Caron, un néolibéral repenti en Joseph Stiglitz ou encore un militant conservateur tel Henri Guaino se présentent comme de fervents adversaires du produit intérieur brut (PIB), on comprend que cet indicateur a clairement cessé de faire l’unanimité. Le PIB apparait aujourd’hui comme un instrument dépassé, incapable de mesurer la richesse réelle des collectivités ni de considérer les états de conscience favorisant le bonheur et l’espoir. Depuis le 18e siècle, François Quesnay, Adam Smith, Thomas Robert Malthus, Friedrich Hayek, Milton Friedman et combien d’autres à leur suite ont relégué hors champ les vocations dites «non productives». N’était digne de passer pour objet économique que ce qui se laissait compter. Ainsi la nouvelle «science économique» a-t-elle assis son autorité jusqu’à nous. Cela a duré d’autant plus qu’on a affiné les méthodes pour faire valoir ce principe intéressé. Ce sont encore aujourd’hui les cours boursiers, les statistiques sur le chômage ou les taux d’intérêt qui, en plus de ce PIB, servent d’indicateurs pour traduire ce qu’il en est des prétendus moral des ménages, humeur du marché et santé économique des peuples. Cela a trop duré. Ont été établis de nouveaux indices qui prétendaient redonner leurs droits à des réalités ayant une pertinence certaine pour nous, bien qu’elles échappent aux normes comptables. C’est ainsi que des expressions telles que «qualité de vie» sont apparues dans le décor intellectuel du dernier tiers du 20e siècle. La belle affaire. Les classements de références qui accordent une place à la question de la qualité de vie se sont accumulés. Ils se baptisent The World Health Organization Quality of Life, Indice de développement humain, Better Life Index ou Social Progress Index et portent la signature respective de l’Organisation mondiale de la santé ou du Programme des Nations unies pour le développement—rattachés tous deux à l’ONU—, de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ou de l’ONG libérale Social Progress Imperative. La méthode type de ces indices consiste à agréger à des considérations économétriques implicites ou explicites (l’importance des revenus, le pouvoir d’achat, l’inflation) un certain nombre de critères réputés intangibles (droit de vote, droits de la personne, santé, aménagement du territoire), et ce, pour quadriller ce qu’il en est d’un cadre général de vie eu égard à des considérations sensibles, psychologiques, civiques et éthiques. En ce qui concerne par exemple le Social Progress Index, l’entreprise intellectuelle consiste à subdiviser les thèmes en trois grandes catégories: les besoins fondamentaux, les assises du bienêtre et l’égalité des chances. D’abord, est-on en situation de se nourrir, de se soigner, de se loger, et ce, en toute sécurité? Ensuite, peut-on se doter de savoirs rudimentaires, s’informer sur les enjeux publics, vivre dans des lieux sains et se sentir globalement bien? Enfin, croit-on que le cadre dans lequel on se trouve suscite, juridiquement et sociologiquement, des manifestations de liberté, un sentiment d’inclusion et des gages d’ouverture, et qu’il permet de mener des études poussées? Un faisceau d’indicateurs et de données traité de manière similaire dans chaque pays mène à l’établissement d’un classement. — Fin de l'extrait

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 20

Catégories

Afficher tout +