Magazine / Nouveau Projet 14 / Mes six derniers mois

Mes six derniers mois: Dan Bilefsky

Le nouveau correspondant du New York Times à Montréal nous raconte son dernier semestre.

Dan Bilefsky Nouveau Projet 14

Mes six derniers mois: Dan Bilefsky

Après 28 années passées à l’étranger, le journaliste Dan Bilefsky relate ses retrouvailles avec la belle province.

Extrait

Je me suis rendu à Knowlton (Cantons-de-l’Est), pour discuter avec Louise Penny, romancière de polars à succès—et l’une des rares anglophones dont le héros est un détective québécois. Son œuvre est bien la preuve que la cohabitation linguistique contribue à enrichir la culture. J’ai fait le point sur l’état actuel du mouvement indépendantiste avec Gabriel Nadeau-Dubois, député du parti Québec solidaire, et rencontré de jeunes professionnels du secteur technologique, plus soucieux de devenir les prochains Steve Jobs que de fomenter une révolution. Mais une entrevue-marathon de huit heures en compagnie du cinéaste Xavier Dolan m’a persuadé que si la nouvelle génération baigne dans la culture populaire américaine, elle est surtout dotée d’un puissant esprit d’avant-garde qui la pousse à s’affranchir des conventions. Comme je souhaitais aussi mieux comprendre la montée du populisme, je suis allé à la rencontre de Jeff Fillion, puis à Hérouxville, où le conseil municipal a adopté, il y a une dizaine d’années, un code de vie interdisant aux nouveaux venus de lapider les femmes ou de les bruler vives. Nombre de résidents soutiennent que l’élaboration du code était justifiée, et qu’il incombe aux immigrants de porter haut les valeurs québécoises, ce qui signifie notamment respecter les femmes et les droits de la personne. — Fin de l'extrait

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 14

Catégories

Afficher tout +