Magazine / Nouveau Projet 14 / Commentaires

Nager dans la modernité liquide

L’échec amoureux à l’ère du capitalisme avancé, ou comment Occupation Double est un miroir grossissant de la fragilisation des liens sociaux.

Daphné B. Nouveau Projet 14

Nager dans la modernité liquide

Considéré dans cet essai société: Occupation Double Bali. Les peines d’amour. Kids These Days, de Malcolm Harris. L’instabilité financière et émotionnelle. Les millénariaux. Le travail non rémunéré. La taromancie.

Extrait

La société contemporaine est parsemée d’organisations sociales comme le couple, qui se décomposent avant même d’avoir pris racine. Les institutions qui soutiennent et policent ces organisations s’effritent; l’État se désinvestit, l’entreprise est supplantée par des emplois temporaires et contractuels, l’Église est désertée. Le sociologue Zigmunt Bauman parle de modernité liquide pour désigner les structures éphémères qui régissent désormais nos existences. En valorisant la liberté et la flexibilité, cette modernité liquide permet une réinvention continuelle. Il nous est aujourd’hui concevable de changer de job, de partenaire, de région ou encore de communauté. Or, l’espérance de vie trop courte des liens que l’on tisse nous empêcherait aussi de former des projets à long terme. Liquides, nos relations se déforment à la moindre palpitation extérieure, parce que la cohésion entre leurs molécules est plus faible que dans les corps solides. Nos liens intimes et sociaux se dénouent donc sans difficulté. Le couple se désagrège, l’amour aussi. Notre futur coule par terre, nous échappe. Et la perte de repères qu’engendre cette fluidification nous plonge dans une incertitude constante. Ainsi, la peine d’amour catalyse une sorte de précarité. Celle-ci, parce qu’elle est présente dans toutes les sphères de la vie, est l’un des traits dominants de la modernité liquide. Elle s’intensifie chez les individus plus vulnérables, tels les femmes, les personnes racisées, ou encore les réfugiés, qui la portent à son comble. Les travailleurs culturels comme moi ne font évidemment pas exception à la règle. D’ailleurs, on voudrait responsabiliser ces derniers, comme si l’instabilité était un choix. Combien de fois m’a-t- on répété: «Mais à quoi tu t’attendais, en allant étudier en littérature?» — Fin de l'extrait

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 14

Catégories

Afficher tout +