Magazine / Nouveau Projet 14 / Les grands essais

The Hair Boys

Né en Virginie en 1930 et décédé au printemps dernier, Tom Wolfe était romancier, journaliste et essayiste. Il a été l’un des créateurs et des principaux artisans du Nouveau Journalisme, qui s'est développé dans les années 1960. La critique de la société américaine est au cœur de son œuvre.

Tom Wolfe & Nicolas Langelier Nouveau Projet 14

The Hair Boys

Considéré dans ce texte: L’art de cruiser au drive-in. Les coiffures queue-de-canard, les bottines zippées et les pantalons moulants. Les banlieues nulles de Los Angeles. Les Chevrolet 1955 et les Pontiac 1960. La mode masculine à travaers les siècles.

Extrait

Mais bien sûr! Le Harvey’s, sur Firestone Boulevard entre Paramount Boulevard et Garfield Avenue, à Downey, une banlieue au sud-est de Los Angeles, est le grand salon mondial réservé au nouveau Grand Style qui est en train de provoquer la plus radicale révolution dans la mode masculine depuis la disparition des pourpoints, des culottes et des bas de soie au début du 19e siècle. Harvey’s, c’est le Dior, le Balenciaga, le Chanel de cette nouvelle vague, de ce concept inédit: des habits masculins conçus non pour des moments précis de la vie sociale mais pour des rôles, selon qu’on souhaite personnifier le Bon Vivant, le Swinger, l’Artiste, le Hippie, le Hell’s Angel. Chaque vendredi soir, à partir de neuf heures et demie, des jeunes sortis des basfonds adolescents de tout Los Angeles: Bell, Maywood, Hollywood, Gardena, San Pedro, la partie blanche de Watts, San Gabriel et même Santa Ana, Santa Monica ou Covina, affluent vers le Harvey’s dans leurs voitures modifiées. À première vue, ils viennent ici pour manger une bouchée, hamburgers, burgers Dubble-Bubba, frites, beignets de crevette, chili Mexicali, profiter de tout ce que les ressources infinies du lard bouillant et du piment rouge ont apporté à l’Amérique. La véritable raison, néanmoins, c’est qu’ils sont là pour se montrer, parader ou, dans le jargon local, cruiser. Et donc ils se baladent à travers l’immense parking du drive-in, filles et garçons, pour présenter à la ronde les dernières tendances en matière d’automobile, de coiffure (masculine et féminine), de vêtements, selon la mode ado... ou ado deuxième génération de Los Angeles. Modernité nulle! Paris adolescent! Harvey’s, le drive-in! — Fin de l'extrait

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 14

Catégories

Afficher tout +