Magazine / Nouveau Projet 18 / Commentaires

Domination et résilience dans l’univers de «Dune»

Que nous enseigne le roman de science-fiction le plus célèbre de tous les temps?

Isabelle Lacroix Nouveau Projet 18

Domination et résilience dans l’univers de «Dune»

Considéré dans ce texte: La fin d’un cycle. «Dune», de Frank Herbert. La disparition des vers géants et le progrès. L’esprit de l’homme et de la machine. La tentation de la dictature. Le Kwisatz Haderach en chacun de nous.

Extrait

Pour Frank Herbert, et c’est là le plus bel enseignement de «Dune», l’humain est individuellement capable de grandes choses. L’univers qu’il a créé est traversé pendant des millénaires par la quête du «Kwisatz Haderach», l’être supérieur qui sauvera l’humanité. Or, cette quête est multiple et de nombreux individus peuvent aspirer à ce statut. Bon nombre de personnages vont d’ailleurs se révéler être l’étincelle que leur communauté attendait pour se mettre en marche et transformer la fin du monde en une transition vers un renouveau porteur d’espoir. Pour Herbert, les humains sont conditionnés par des relations de domination, mais ils s’épanouissent et s’illustrent dans les situations où leur résilience les fait grandir un peu plus, en vue de la prochaine épreuve. — Fin de l'extrait

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 18

Catégories

Afficher tout +