Magazine / Nouveau Projet 18 / Essai

La société du «care»

La multiplication des sels de bain et des affirmations positives cache notre faillite commune à prendre soin de nous. Le «care» collectif propose que nous nous occupions ensemble de nos vulnérabilités.

Miriam Fahmy Nouveau Projet 18

La société du «care»

Considéré dans ce texte: La fin du «self-care». Le soin en tant que responsabilité collective. La solidarité. Les arcs-en-ciel des calinours. La sollicitude et la socialisation des jeunes filles. Notre interdépendance fondamentale.

Extrait

À quoi ressemblerait une société où chacun serait appelé à assumer une plus grande responsabilité pour le bienêtre des autres? Un monde qui aurait intégré les valeurs du «care» et qui ne désavouerait pas notre vulnérabilité? Tenter de l’esquisser comporte son lot de risques. Surtout: ne pas tomber dans un laïus de bons sentiments. Est-il possible de penser une société du «care» sans s’égarer dans les prescriptions simplistes ou les rêveries de calinours? — Fin de l'extrait

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 18

Catégories

Afficher tout +