Magazine / Nouveau Projet 18 / Concours d'essais

Maman écrit pas de roman, a travaille trop

Alors que le travail est devenu le symbole de la libération féminine, quelle possibilité existe-t-il de s’en éloigner pour se réaliser autrement? Ce texte a remporté le tout premier concours d’essais de «Nouveau Projet».

Émilie Bélanger Nouveau Projet 18

Maman écrit pas de roman, a travaille trop

Considéré dans ce texte: Le travail et le salariat traditionnel. La Maison du Père et la maison de briques. Les injonctions de notre «habitus». La rente de Virginia Woolf. Une imago imprudente.

Extrait

Dans mon «habitus», déclarer 12 000 dollars de revenus par année (et ne pas aspirer à plus) est considéré comme subversif. Vouloir écrire un roman est original, ne faire que ça manque d’ambition. Je peux disposer d’une chambre à moi pour écrire, «si je le veux vraiment», mais celle-ci doit prendre corps dans la Maison du Père pour être tolérée. Je peux le faire, tout en rapportant des sous. Parfois, je cède et je postule, mais souvent, bien souvent, je résiste. Exercer une profession n’est pas un problème en tant que tel, mais quand il s’agit d’écrire, vaut mieux renoncer au travail que de renoncer à soi. — Fin de l'extrait

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 18

Catégories

Afficher tout +

À lire aussi

Aucun article