Magazine / Nouveau Projet 19 / Récit de voyage

Les rivières de l’exil

Alors que la révolution suit son cours au Nicaragua, deux sœurs découvrent l’histoire cachée et les splendeurs d’un petit village costaricien enfoui au creux des montagnes.

Annie Grégoire Nouveau Projet 19

Les rivières de l’exil

Considéré dans ce texte, qui a remporté la première place dans le cadre de notre concours de récits de voyage 2021: Le 30 mai et la fête des Mères. Les barrages routiers, le pickup blanc de Carlos et les constructions coloniales de Diría. Les eaux salvatrices de Longo Mai et les esprits de la forêt.

Extrait

Pendant que nous noyons nos inquiétudes dans les eaux salvatrices de Longo Mai, la révolution suit son cours au Nicaragua. Dans les rares moments où nos téléphones captent un signal, nous apprenons que tout le pays est assiégé par les forces paramilitaires à la solde du gouvernement. Les récits qu’on nous fait sont horrifiants. Mes rêves sont hantés par les cris des jeunes assassinés se défendant avec des mortiers artisanaux et des lance-pierres, par les barricades et les stations de radio en flammes, par les massacres dans des lieux sacrés. — Fin de l'extrait

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 19

Catégories

Afficher tout +