Magazine / Nouveau Projet 19 / Commentaires

Prendre soin de sa mort

Quelle fin de vie pour les femmes?

Jennifer Bélanger & Martine Delvaux Nouveau Projet 19

Prendre soin de sa mort

Considéré dans ce texte: Cory Taylor, Anne Bert et la militance des femmes pour l’aide médicale à mourir. L’écriture comme exploration des confins de l’existence. «The Old Guard». L’immortalité, la prière et le chant des oiseaux. La toute-puissance du système médical et ses limites.

Extrait

Autant dans la vie que dans la mort, la bonne mourante ne demande rien, et ne salit pas. Elle vit et meurt silencieusement, sans faire d’histoire ni de drame. Taylor et Bert auront d’ailleurs toutes deux le réflexe de préserver leurs proches de la douleur en gardant pour elles certains détails, en vidant les pièces de leur intimité. Au fil des mots, ces écrivaines installent un lien pour tromper leur disparition et rassurer celles et ceux qui leur survivront. — Fin de l'extrait

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 19

Catégories

Afficher tout +