Magazine / Nouveau Projet 20 / Lettre ouverte

À Pico le clown

Guillaume Wagner rend hommage à la vulnérabilité de ceux qui font de l’humour leur métier.

Guillaume Wagner Nouveau Projet 20

À Pico le clown

Dans cette rubrique, «Nouveau Projet» donne carte blanche à ses auteur·trice·s, l’espace d’une page.

Extrait

Le clown est triste—c’est un cliché, mais c’est surtout inexact. Le clown veut donner l’amour qu’il aimerait recevoir. Et quand le rideau tombe sur cet échange d’amour-spectacle, c’est alors que le clown réalise qu’il a été consommé, et qu’il n’était qu’un produit. Chaque sourire à la vue de son costume devient alors un rappel douloureux du caractère désespéré de sa démarche. — Fin de l'extrait

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 20

Catégories

Afficher tout +