Suppléments

Nos Signets

Semaine du 12 octobre 2015.

Nos Signets

Vous l’avez peut-être vu passer, nous avons une nouvelle rubrique sur les réseaux sociaux, Signets. Chaque jour de la semaine, Nouveau Projet partage avec vous ses trouvailles et ce qui permet à son équipe de réfléchir/sourire/se réconcilier un peu avec l’humanité: articles, initiatives, vidéos, balados, photoreportages et autres curiosités.

Et le dimanche, nous vous enverrons une infolettre contenant nos Signets de la semaine, si vous souhaitez faire un peu de rattrapage dans vos lectures. 

Voici donc ceux la dernière semaine.

— 

On savait que ce que l’on mange a un impact sur le goût du vin, mais selon des tests, la musique que l'on écoute aurait aussi une influence sur les notes du vin. Selon le mensuel britannique Prospect, l’expérience gustative diffère lorsque les vins sont bus sous certaines fréquences. Le Château Margaux 2004 se marierait ainsi très bien avec le Quatuor à cordes No. 1 en ré majeur de Tchaikovsky.

— 

Écrire un livre en une semaine, en temps réel sur le web: c'est le pari que s'est lancé l'auteur américain Joshua Cohen. C'est aujourd'hui la dernière journée pour suivre son évolution en direct sur le site http://www.pckwck.com/. Le Devoir nous donne un aperçu de cette expérience sociale.

— 

Cette semaine, on a appris que la publication Playboy rhabillera ses filles et qu’Archambault ne vendra plus de magazines. Nouveau Projet en a profité pour fouiller les archives du site de nouvelles satiriques The Onion et sortir cette fausse une de 2008... toujours d’actualité.

— 

Une vidéaste du webzine Aeon a demandé aux employées d’une usine de recyclage de vêtements, en Inde, pour quelle raison les Occidentaux se débarrassaient de ces habits presque neufs. Leur théorie? «Parce que les gens manquent d’eau. Ils portent donc leurs vêtements à quelques reprises puis les jettent. C’est ce que tout le monde dit ici. Je ne vois pas pour quelle autre raison nous en recevrions autant. Peut-être aussi qu’ils n’aiment pas faire la lessive». Miroir de l’étranger sur nos habitudes de consommation.

— 

Étiez-vous heureux de remettre les pieds au bureau, après la longue fin de semaine? Si vous êtes un fabricant de tapis, un coiffeur ou encore un gardien d’hôpital, la réponse a de bonnes chances d’être positive. Le psychologue Barry Schwartz explore dans un TED Talk les facteurs qui influencent notre satisfaction et notre motivation au travail.

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 19

Catégories

Afficher tout +