Suppléments

Nos Signets

Semaine du 15 février 2016.

Nos Signets

Six choses qui ont retenu notre attention, cette semaine. 

Bonne lecture!

Informations

Variante moins connue du FOMO (fear of missing out) l’«infomanie» est la crainte de rater du contenu—et par le fait même, du savoir. Identifiée dès 1984, mais repopularisée en 2005, l’«infomanie» entraine une personne à lire, regarder et cliquer sur toutes les informations qu’elle voit passer. Si elle peut sembler plus honorable que le FOMO, elle est toute aussi susceptible de nous freiner dans la réalisation de nos objectifs. Pour en savoir plus, cliquez—ou pas—sur ce lien du blogue Science of Us. 

Lien

— 

Dépenses

La génération du millénaire préfère dépenser son argent dans les voyages que de l’investir pour sa retraite. Mais privilégier les dépenses à court terme plutôt que les économies à long terme comporte un risque pour le futur. Ce comportement, qui bouleverse un système qui n’a pas été conçu pour eux, est aussi en train de remodeler l’économie telle qu’on la connait, soulève cet article du Financial Times.

Lien

— 

Consommation

Les vêtements déchirés et usés sont en vogue, alors qu’ils ont longtemps été des symboles de pauvreté. À une époque d’extrême abondance, donner l’impression de vivre dans la privation est-il un pied de nez à la société de consommation? Un signe de protestation envers la production de masse? Le magazine Intelligent Life jette un œil dans notre garde-robe.

Lien

— 

Attention

«La nouvelle ligne de front du capitalisme est tenue par de supposés ‘‘innovateurs’' prêts à monétiser chaque petit morceau de notre espace mental», déplore Matthew B. Crawford dans ce grand entretien à Rue89. Cet ancien habitué des think tanks reconverti en mécanicien s’apprête à sortir un livre sur notre attention comme ressource à protéger.

Lien

— 

Eau potable

L’eau embouteillée ne date pas de la dernière pluie. Déjà, au 19e siècle, «la fine fleur des villes thermales et des lieux de pèlerinage» vendait l’eau en bouteille. Dans cette traduction, le magazine français Books explore la relation que l’on entretient avec l’eau potable, et comment nous en sommes venus à nous méfier de ce qui coule pourtant de source.

Lien

— 

Librairies indépendantes

Installées dans des quartiers où les grosses chaines telles Barnes & Noble peinent à survivre, les librairies indépendantes fleurissent, remarque le New York Times. Les petits libraires observent que le lecteur cherche une expérience plus organique et tactile, et qu’il embrasse désormais le livre dans toutes ses dimensions. Et surtout, il veut bouquiner dans un espace ayant plus de personnalité que les grandes surfaces.

Lien

Avec la collaboration d’Émilie Folie-Boivin, Joëlle Landry et Judith Oliver.

 

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 16

Catégories

Afficher tout +