Suppléments

Nos Signets

Semaine du 7 mars 2016.

Nos Signets

Six choses qui ont retenu notre attention, cette semaine. 

Bonne lecture!

Flânerie

«La flânerie déroge aux principes de vitesse, de rendement, d’utilité, de profit, de disponibilité, etc. qui hantent nos sociétés contemporaines. Elle ouvre ainsi une dissidence dans les valeurs néolibérales qui nous régissent.» Tare sociale que les municipalités tentent de condamner, la flânerie est pourtant une manière de s’approprier la ville et un lieu. Une invitation à la contemplation et à la résistance dans cet éloge à la flânerie publié dans Le Devoir.

Lien

Sexisme

Quand un journaliste tourne en dérision le Salon de l’auto de Genève pour le présenter plutôt comme le Salon de la femme. «La femme trophée a pour fonction principale de poser. Affichant le fameux regard un peu par en dessous, appuyé par la bouche en cul-de-poule qui fait la moue boudeuse, la femme trophée est le modèle le plus silencieux qui se trouve aujourd’hui sur le marché, bien qu’il soit le moins économique. » Une chronique décapante du journal Le Temps sur la femme comme faire-valoir de la virile industrie automobile.

Lien

Essai lyrique

«Tu te tiens en plein centre des notifications, solidement assujetti./ Il est irrecevable que tu lèves le pied.» Ainsi commence «Re:», un essai lyrique sur notre dépendance aux téléphones intelligents signé par un ancien stagiaire de Nouveau Projet. Maxime Fecteau anime l'été l'émission «À l'essai» sur les ondes de CIBL.

Lien

Corée du Nord

Alors que Kim Jong-Un se vante d'avoir miniaturisé des têtes nucléaires, le Polonais Michal Huniewicz nous donne à voir quelques photos inédites de Pyongyang, réalisées lors d'un récent voyage organisé en Corée du Nord. Routes de campagne à moitié goudronnées, étages secrets dans les hôtels, plongée dans le pays le plus fermé de la planète.

Lien

Musique

Lorsqu'elle est apparue, la possibilité d’écouter de la musique à la maison a été vertement critiquée, sous prétexte que plus personne ne se rassemblerait dans les salles de bal pour valser sur du Strauss. Que la technologie détruirait le tissu social. Toutefois, l’évolution et la science révèlent qu’au contraire, l’innovation a permis de le tisser encore plus serré, car les expériences musicales sont intrinsèquement sociales. Que même en écoutant de la musique en solo, on se sent entouré. Une fascinante proposition du magazine Nautilus. 

Lien

Cruauté animale

«Est-ce que chaque vie vaut la peine d’être sauvée, ou est-ce mieux d’euthanasier de nombreux animaux en leur évitant la possibilité de passer leur vie dans une cage ou dans un refuge archibondé?» Une déchirante question sur l’envers de la bonté, qui jette une autre perspective sur la cruauté animale, dans un essai du site Aeon

Lien

Avec la collaboration d’Émilie Folie-Boivin, Joëlle Landry et Judith Oliver.

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 16

Catégories

Afficher tout +