Suppléments

Nos Signets

Semaine du 21 mars 2016.

Nos Signets

Six choses qui ont retenu notre attention, cette semaine. 

Bonne lecture!

Géographie

C’est officiellement le printemps et on se prend à rêver de piqueniques, de jonquilles et de flânerie dans les parcs. Mais saurez-vous reconnaitre les parcs emblématiques des plus grandes villes du monde? Le Guardian vous met au défi avec ce petit test. 

Lien

Psychologie

Plus qu'un trait de caractère, la résilience, cette adaptation à un stress intense, serait en fait une aptitude apprise. «Traverser l’adversité, que ce soit en raison d’un environnement endémique ou d’un évènement dramatique, ne garantit pas que vous en souffrirez. Ce qui est décisif, c’est la possibilité qu'un évènement devienne traumatisant.» Un article du magazine The New Yorker qui résonne.

Lien

Industrie de la beauté

«Selon l’historien de l’économie Geoffrey Jones, quatre Américains sur cinq n’utilisaient ni dentifrice ni shampooing, sans parler même de crème hydratante ou de déodorant en 1916». Qu’est-ce que les mutations de l’industrie cosmétique disent de nous et de nos rêves de perfectibilité? Le magazine Books nous plonge dans cette passionnante histoire des artifices, alors qu’un appareil photo embellissant vient d’être commercialisé en Chine. 

Lien

Lettre ouverte

«Je te demande pardon car aujourd'hui je doute. Je doute de ce que j'ai à t'offrir. Je doute que mes bras puissent te protéger jour et nuit de la bêtise des uns et des autres». Lettre ouverte d’un futur papa à son fils à naitre, ou la position de bien des optimistes de nature dévastés par le mois de mars.

Lien

Temps libre

Pourquoi nos loisirs ne nous rendent-ils pas plus heureux? Alors que le congé pascal nous laisse de belles heures de temps libre à combler, le magazine Time répond à cette question que nous sommes nombreux à nous poser—et à laquelle la science aurait réponse. Un indice? Soyons plus spontanés et moins organisés.

Lien

Religion

Sachant que la mémoire est une faculté qui oublie, se pourrait-il que Jésus n’ait en fait jamais existé? C’est ce que mettent en doute des scientifiques en utilisant la science de la mémoire pour montrer les failles dans les histoires racontées dans les Évangiles, dans un article de Maclean's dont une partie est ici traduite par L'actualité.

Lien

Avec la collaboration d'Émilie Folie-Boivin, Joëlle Landry et Judith Oliver.

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 20

Catégories

Afficher tout +