Suppléments

Nos Signets

Semaine du 13 juin 2016.

Nos Signets

Emojis, villes mises sur écoute et incursion littéraire dans les bars: six choses qui ont retenu notre attention cette semaine. 

Bonne lecture et bon dimanche!



Emojis et communication

Une toute nouvelle série d’emojis fera son apparition à la fin du mois. En attendant que le bacon, les têtes de pandas et autres pictogrammes animent nos conversations, l’homme de 63 ans en charge d’approuver ces nouveaux idiomes nous invite dans les coulisses de ce langage.

Lien


La ville sur écoute

Et si nous prenions le temps d'écouter ce que nos villes ont à nous raconter? Avec l'émergence des «sounds studies», des chercheurs se sont penchés sur les bruits de nos vies quotidiennes.

Lien


Le bar des altérités

«Le bar, c’est inspirant. J’ai des clients qui me racontent leur vie en trois secondes. Je vois des choses très surréalistes, complètement absurdes. […] Il peut y avoir des gens sur le gros party qui vivent le meilleur moment de leur vie et, juste à côté, des gens tristes qui traversent le pire moment de leur vie. C’est un concentré du meilleur comme du pire.» À lire dans Le Devoir, une incursion littéraire dans l’imaginaire des débits de boissons, un lieu aussi dépaysant qu’un voyage, pour le prix d’une pinte.

Lien


Le pouvoir des mots

Savoir nommer les choses correctement, trouver le bon mot, et signifier les évènements sont des tâches ardues, mais si importantes dans la pratique journalistique. L'édition française du média Ricochet se penche sur cette bataille des mots, aux lendemains du massacre à Orlando.

Lien



La nouvelle conciergerie

La disparition des gardiens d’immeubles a fait naitre un nouveau genre de besoin: la conciergerie de quartier. Livreur de clés, personnel pour sortir le chien de la voisine, ou pour apporter les vêtements chez le nettoyeur ou le couturier… Les start-ups offrant ces services fleurissent en Europe et dans les milieux ruraux, dopées par une clientèle de personnes âgées devenue accro à cette aide à petit prix.

Lien



Littérature

Est-il vraiment possible d’enseigner l’écriture? s’est demandé l’auteure du livre «Startle and Illuminate: Carol Shields on Writing». Sa réflexion fait suite à une conférence entre enseignants de création littéraire, venue aux constats suivants: «Personne ne sait vraiment comment l’enseigner, et encore moins aux plus talentueux. On ne peut enseigner que peu de choses à ceux qui n’ont aucun talent pour l’écriture.» À lire dans le magazine canadien The Walrus.

Lien

Avec la collaboration d’Émilie Folie-Boivin et Joséphine Van Glabeke.

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 16

Catégories

Afficher tout +