Suppléments

Nos Signets

Semaine du 26 septembre 2016.

Nos Signets

Frontière mexicaine, murales pénitentiaires et procrastination: petit échantillon de ce qui a retenu notre attention cette semaine. 

Bonne lecture!

— 

Syrie 

«Mon existence depuis le début des bombardements d’Alep se résume à essayer de rester en vie.» Photographe et vidéaste en Syrie pour l’AFP, Karam Al-Masri témoigne de son quotidien là-bas. Des difficultés à faire son travail, la faim et la peur au ventre, de la douleur des souvenirs et l’ardent désir de montrer au monde ce qu’il se passe chez lui.

Lien

— 

Procrastination 

En ce début de semaine, le chroniqueur du magazine M du Monde se demande: peut-on se mettre au travail sans avoir bu son café, s’être documenté sur le monde dans lequel on vit ni avoir regardé ses courriels? La réponse est (évidemment) une autre raison pour repousser le boulot à abattre.

Lien

Accélération

«Je crois que [les enfants] apprécient quand on leur explique que le temps peut être vide sans que ce soit un obstacle, car aujourd’hui ils ne savent plus s’ennuyer» confie cet ancien trader devenu enseignant en 6e année. Son témoignage s'inscrit dans une intéressante série d'articles que le site du Monde consacre à notre rapport au temps.

Lien

Murales

Le gouvernement finlandais transforme la cour d'une prison en murale géante. Une initiative relevée par le Courrier international.

Lien

Concentration

L’utilisation de la technologie a facilité la collecte de travaux scolaires et le partage des lectures. En classe toutefois, textos et Internet affectent non seulement l’interaction entre professeurs et étudiants, mais la matière semble filer entre les doigts de ces derniers. Reste-t-il de l’espoir qu’ils retiennent quelque chose, se demande Aeon?

Lien

Frontière

Chaque année, ils sont plus de 400 000 personnes à entrer illégalement aux États-Unis par la frontière mexicaine. Dans ce photoreportage partagé par le magazine The Atlantic, le photographe John Moore observe ceux qui essaient de traverser autant que ceux qui font le guet, captant autant des moments de surveillance, d’arrestation et d’entretien des immenses clôtures.

Lien

Avec la collaboration de Judith Oliver et Émilie Folie-Boivin.

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 14

Catégories

Afficher tout +