Suppléments

Nos Signets

Semaine du 21 décembre 2015.

Nos Signets

Nous espérons que vous avez passé un bon Noël et que vous avez été gâtés, où que vous vous trouviez. Pour clore cette semaine de célébration et avant de marquer une petite pause d'une semaine, voici six choses qui ont retenu notre attention.

Bonne année 2016!

Migrations

«On nous a prêté des blousons. Mais ici il n’y a pas de sanitaires: juste du malheur, du froid et la foule». Le Monde nous fait vivre le voyage d’une migrante syrienne à travers les messages et les photos de son fil WhatsApp.

Lien

Altruisme

Alors que le don que Mark Zuckerberg a annoncé lors de la naissance de sa fille est autant salué que critiqué, The New Yorker observe sous un autre angle l’investissement philanthropique de ces néomissionnaires. Et si, dans un monde où les gouvernements se désengagent toujours davantage de l'aide internationale, les dons privés étaient désormais indispensables?

Lien

Cinéma

Un cinéma de quartier à portée de clic? C’est l’idée qu’a eue une jeune productrice en lançant le Cinéma Club, une salle de cinéma indépendante et gratuite sur l'internet. Pour les curieux, le site présente cette semaine un programme double du cinéaste culte Kenneth Anger, pionnier du cinéma expérimental américain.

Lien

Messages d'absence

«Je suis en vacances jusqu’au 4 janvier, mais pour les urgences, vous pouvez toujours me joindre au…» Loin du bureau, près du mobile? En ce début de congé des Fêtes, ce billet, publié sur le blogue Nouveau Monde de Rue89, nous montre ce que révèlent nos messages d’absence.

Lien

Noël en prison

Chaque Noël, un sac rempli de bonbons cassés et des cartes de voeux étaient distribués aux détenus d'un pénitencier, en Californie, pour changer de leur routine. Depuis, ces traditions—tout comme celle des décorations de Noël et du lait de poule vendu au dispensaire—ont été éliminées. À travers les percutantes mémoires d’un détenu qui a passé plus d'une trentaine de veillées de Noël en prison, ce long texte du magazine Harper’s illustre comment le système carcéral américain déshumanise les prisonniers.

Lien

Exotisme

Souper dans un vaisseau de Star Trek, faire du ski alpin à Dubaï, se prendre en photo devant le Mont Rushmore en Chine, se faire bronzer sous le faux soleil des tropiques dans un local près de Berlin? Dans sa série «Fake Holidays», le photographe australien Reiner Riedler s’intéresse au boom des expériences touristiques artificielles. «Après l’excitation des premiers jours, les gens découvrent qu’ils n’ont rien à raconter une fois de retour à la maison».

Lien

— 

Avec la collaboration d’Émilie Folie-Boivin.

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 15

Catégories

Afficher tout +