Suppléments

Nouvelles de la rédaction / Juillet 2016

Et vous, votre été?

Nouvelles de la rédaction / Juillet 2016

Dans leur cycle de hauts et de bas, dans l’alternance des moments de joie et de difficultés, des échecs et des succès, il y a plusieurs parallèles entre la vie d’un individu et celle d’une entreprise. Il y a des périodes où l’on semble béni et tout ce que l’on fait se transforme en or, alors qu’à d’autres moments des vents contraires semblent obstinément rendre plus ardu le moindre geste. Entre les deux, il y a des phases de stabilité, voire de monotonie, durant lesquelles les jours et les nuits se ressemblent, souvent pour notre plus grand soulagement. 

Mais il y a aussi des périodes où tout s’accélère. Où, pour des raisons mystérieuses, la vie semble avoir décidé d’enfoncer l’embrayage et de changer de vitesse. Le genre de séquence au cours de laquelle, par exemple, votre relation amoureuse se désintègre aussi rapidement que violemment, l’un de vos parents décède et l’on vous offre l’emploi de vos rêves, ou un amour neuf et brillant se présente à vous, ou vous décidez de tout quitter pour faire le tour de l’Asie ou un bac en droit, tout cela en l’espace de quelques mois ou même semaines. Pour un temps, la vie devient alors un tourbillon, un tumulte qui nous ramène à ce qui est peut-être l’essentiel, que l’on soit une organisation ou une personne en chair et en os: accepter ce qui arrive et dealer avec.

C’est un peu ce genre de période que nous vivons dans nos bureaux, par les temps qui courent. Deux employées nous quittent et de nouveaux se joindront à notre équipe ce mois-ci, notre structure se transforme, les projets d’un type différent se multiplient à l’horizon, de nouvelles alliances sont en train de se tisser aux quatre coins du Québec, nos orientations pour les prochaines années se précisent, promettant de nous amener à des endroits où nous ne sommes pas allés encore. Peut-être est-ce notre cinquième anniversaire qui provoque ce nouveau cycle, ou juste une confluence de divers facteurs qui se présentent simultanément, aléatoirement. Mais en tout cas, les choses changent, et pour le mieux, j’en suis convaincu. 

Bref, tout cela pour dire que ça bouge, par ici. Et que nous avons besoin de votre soutien, pour arriver à mener à bien toutes ces missions—culturelles, sociales, intellectuelles—que nous sommes en train de nous donner pour les années à venir. Pour vous, avec vous, on a envie d’accomplir de grandes choses. Mais on a besoin de votre aide, et c’est pour cette raison que je vous invite cordialement à participer à notre campagne de soutien 2016. Essentiellement, si vous pouviez en profiter pour vous abonner ou réabonner à nos publications, ou offrir un abonnement à un être cher, nous serions comblés. Vous bénéficierez du même coup d’un rabais de 15%. Si en plus vous êtes capable d’ajouter une petite contribution financière, elle sera bien sûr grandement appréciée, mais ne sera qu’une cerise sur le sundae de notre gratitude.

Un magnifique été 2016 à vous. De notre côté, on finit ce mois-ci Nouveau Projet 10, et on travaille sur plein d’autres choses en même temps, sous le souffle des ventilateurs—bien hâte de vous montrer tout ça.

Amitiés,

Nicolas Langelier 
Éditeur et rédacteur en chef

— 

PS Pas abonné encore? Devenez-le ici pour Nouveau Projet + Documents pour recevoir gratuitement notre numéro hors série en décembre prochain.

 

Partager
Numéro courant
Nouveau Projet 16

Catégories

Afficher tout +